Le guide complet pour devenir plombier chauffagiste en 2024
guide plombier

Le guide complet pour devenir plombier chauffagiste en 2024

Le métier de plombier est un métier intéressant par la diversité de ses tâches et des possibilités d’évolution mais comment devenir plombier en 2024 ? Dans ce guide exhaustif, nous vous donnerons toutes les informations nécessaires pour lancer votre carrière en tant que plombier, depuis les formations pour devenir plombier et les qualifications indispensables jusqu’à la recherche de vos premiers chantiers si vous choisissez de travailler en tant qu’indépendant. 

Artisan du bâtiment : comprendre le fonctionnement de Google

Les missions du plombier chauffagiste

Le plombier-chauffagiste est un professionnel du bâtiment dont les missions principales concernent l’installation, la maintenance et la réparation des systèmes de plomberie et de chauffage dans les bâtiments résidentiels et commerciaux. Ses tâches incluent la conception et la mise en place de circuits de distribution d’eau, la pose de tuyauteries, la connexion aux appareils sanitaires et la réalisation des raccordements nécessaires. Par ailleurs, ce professionnel est souvent sollicité pour des opérations de dépannage et de réparation d’urgence, ainsi que pour des travaux de rénovation énergétique visant à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Aussi un des taches que l’on ne pense pas mais le nettoyage de fin de chantier et une des missions pour un plombier-chauffagiste. 

Aptitudes et compétences nécessaires

Pour être un bon plombier, vous devez être méticuleux et avoir un bon sens de l’observation afin de pouvoir résoudre les problèmes auxquels vous ferez face durant votre métier. Il vous faudra aussi maîtriser la lecture de plans et être à l’aise avec les calculs. Enfin, il est important d’être en bonne condition physique, car le métier demande parfois de soulever des charges lourdes ou de travailler dans des positions inconfortables. 

Les pour et les contre du métier de plombier chauffagiste

Le métier de plombier présente de nombreux avantages. Tout d’abord, la demande pour les services de plomberie est constante, ce qui signifie que vous aurez toujours du travail. De plus, en tant que plombier indépendant, vous pourrez gérer votre emploi du temps et choisir les projets qui vous intéressent le plus. Enfin, le métier offre une grande variété de missions, ce qui rend le travail intéressant et stimulant. 

Néanmoins comme tout métier, celui de plombier présente également quelques inconvénients. Les horaires peuvent être irréguliers et les interventions d’urgence peuvent parfois avoir lieu en soirée ou le week-end. De plus, le travail peut être physiquement exigeant et impliquer des conditions de travail difficiles, comme le froid ou l’humidité.

Parcours de formation pour devenir plombier

Niveau CAP

Le CAP est accessible après la classe de 3ème. La formation dure deux ans et comprend des enseignements généraux et professionnels, ainsi que des périodes de stage en entreprise. 

  • – CAP MIS – monteur en installations sanitaires 
  • – MC (Mention Complémentaire) maintenance en équipement thermique individuel 
  • – MC  zinguerie 

Niveau bac 

Le Bac Pro est accessible après la classe de 3ème ou après un CAP. La formation dure trois ans et comprend des enseignements généraux et professionnels, ainsi que des périodes de stage en entreprise. 

  • – Bac pro MEE – maintenance et efficacité énergétique  
  • – Bac pro MFER – métiers du froid et des énergies renouvelables 
  • – Bac pro ICCER – installateur en chauffage, climatisation et énergies renouvelables 
  • – BP (Brevet Professionnel 2 ans après CAP) monteur en installation du génie climatique et sanitaire 
  • – BP métiers de la piscine 

Niveau bac + 2 

Il est tout à fait envisageable de continuer ses études pour obtenir un diplôme de niveau Bac+2. Ceci ouvre la porte à des postes avec plus de responsabilités, permet d’effectuer des interventions nécessitant des compétences plus poussées et offre la possibilité de travailler dans le secteur industriel. 

  • – BTS FED – fluides énergies domotique 
  • – BTS MS – maintenance des systèmes option systèmes énergétiques et fluidiques 

En plus d’une formation certifiante ou qualifiante, le plombier doit de plus en plus passer des habilitations complémentaires pour proposer un maximum de services aux particuliers : 

Les formations complémentaires et les certifications

Il est possible de compléter sa formation initiale avec des certifications spécifiques, comme la certification Qualibat ou la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ces certifications vous permettront d’accéder à des chantiers plus prestigieux et de travailler avec des clients soucieux de l’environnement. 

  • – RGE : reconnu garant de l’environnement 
  • – PGN : professionnel gaz naturel
  • – PGP : professionnel gaz propane 

Pour en savoir plus : Comment obtenir une certification ?

Se reconvertir en tant que plombier

Si vous êtes en phase de reconversion en tant que plombier, plusieurs formations sont disponibles, comme les formations proposées par l’AFPA (Association pour la Formation Professionnelle des Adultes) ou les GRETA (Groupements d’établissements pour la formation des adultes). Ces formations permettent d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer le métier de plombier, même sans diplôme préalable. 

Salaire d'un plombier selon l'expérience s’il est salarié

Le salaire d’un plombier augmente généralement avec l’expérience. Voici la distribution du salaire moyen d’un plombier en fonction de son expérience : 

  • – Un plombier débutant (moins de 5 ans d’expérience) peut envisager un salaire moyen annuel brut entre 20,7 et 24,7 K.  
  • – Un plombier avec plus de 5 ans d’expérience peut percevoir un salaire moyen annuel brut de 26,6 K.  
  • – Un plombier hautement expérimenté (plus de 10 ans d’expérience) peut gagner environ 28,6 K brut annuel.  

Rémunération moyenne d'un plombier en fonction de la région

Comme mentionné précédemment, la région dans laquelle vous travaillez en tant que plombier peut également affecter votre rémunération. Voici la répartition du salaire moyen d’un plombier en fonction de la région : 

  • – En Île-de-France, le salaire moyen annuel brut d’un plombier est d’environ 26 à 27 K.  
  • – En province, le salaire moyen annuel brut d’un plombier est d’environ 24,7 K.  

Il est important de noter que le coût de la vie varie considérablement selon la région, et donc, votre rémunération nette peut également varier.  

Rémunération moyenne d'un plombier en fonction du statut

Le statut d’un plombier a aussi un impact sur sa rémunération. Voici la répartition du salaire moyen d’un plombier en fonction de son statut : 

  • – Un plombier salarié peut espérer un salaire mensuel allant du SMIC en début de carrière à plus de 2 000 € net en fin de carrière.  
  • – Un plombier travailleur indépendant peut avoir des revenus variables, mais peut rapidement gagner jusqu’à 4 000 € par mois si son entreprise fonctionne bien.  
  • – Un plombier intérimaire peut percevoir en moyenne entre 1 800 et 2 200 € brut mensuel.  

Il est important de souligner que ces chiffres peuvent varier considérablement en fonction de l’entreprise pour laquelle travaille le plombier chauffagiste, ainsi que d’autres facteurs tels que le niveau d’études, les certifications et les compétences supplémentaires.  

Trouver un emploi ou des chantiers en tant que plombier

Trouver un premier emploi en tant que plombier

Décrocher son premier emploi en tant que plombier peut sembler intimidant, mais en adoptant une approche proactive et bien structurée, vous mettrez toutes les chances de votre côté.  

Pour commencer, rédigez un CV et une lettre de motivation mettant en avant vos compétences, votre formation et vos éventuelles expériences de stage dans le domaine.  

Ensuite, utilisez les ressources en ligne, telles que les plateformes d’emploi spécialisées et les réseaux sociaux professionnels, pour rechercher des offres d’emploi et vous tenir informé des opportunités dans votre région.  

N’hésitez pas à vous rendre à des salons de l’emploi et des événements locaux pour établir des contacts et nouer des relations avec des professionnels du secteur. Parallèlement, sollicitez votre réseau personnel et vos anciens camarades de formation pour connaître les opportunités d’embauche.  

Enfin, n’oubliez pas de vous renseigner auprès des entreprises locales de plomberie et des agences d’intérim pour postuler directement ou déposer une candidature spontanée. La persévérance, l’adaptabilité et un bon réseau professionnel sont des éléments clés pour trouver votre premier emploi en tant que plombier. 

Artisan indépendant ou salarié

Le plombier a la possibilité de travailler en tant que plombier indépendant ou salarié. En tant qu’artisan indépendant, le plombier a la liberté de choisir ses propres projets, de fixer ses propres tarifs et de gérer son propre emploi du temps. Cependant, cela implique également une plus grande responsabilité, car il doit gérer tous les aspects de son entreprise, y compris la comptabilité, le marketing et la gestion des clients. Il est donc important d’avoir une bonne formation de plombier et d’obtenir une licence de plomberie, mais aussi vous pouvez demander la subvention top btp qui permet de financer des équipements de protection, cette aide peut monter jusqu’à 25000 €. En tant que salarié, le plombier travaille pour une entreprise de plomberie ou une entreprise de construction. Il bénéficie d’un salaire fixe, d’une sécurité de l’emploi et souvent d’avantages sociaux tels que l’assurance maladie et les congés payés. Cependant, il a moins de liberté et doit se conformer aux politiques et procédures de son employeur. Une école de plomberie peut fournir la formation nécessaire pour travailler en tant que plombier salarié.

Seul ou en équipe

Le plombier peut travailler seul ou en équipe. Lorsqu’il travaille seul, il doit être capable de gérer tous les aspects du travail, de la planification à l’exécution. Il doit être capable de prendre des décisions rapidement et de résoudre les problèmes de manière autonome. C’est là que la formation de plombier et l’apprentissage en plomberie prennent toute leur importance. Lorsqu’il travaille en équipe, le plombier doit être capable de collaborer efficacement avec ses collègues. Il doit être capable de communiquer clairement, de partager les tâches et de résoudre les conflits de manière constructive. Il doit également être capable de suivre les instructions de ses supérieurs et de respecter les normes de qualité de l’équipe. De plus un travail dans une entreprise il vas bénéficier d’avantage comme les indemnités de déplacement, ou bien les primes repas. Les cours de plomberie et les stages en plomberie peuvent aider à développer ces compétences.

Trouver des chantiers en tant que plombier indépendant

Pour trouver des chantiers en tant que plombier indépendant, vous pouvez vous appuyer sur le bouche-à-oreille, les réseaux sociaux professionnels, les plateformes dédiées aux artisans ou encore les partenariats avec d’autres professionnels du bâtiment. En tant que plombier indépendant, il est important de vous munir d’un logiciel plombier adapté à vos besoins. N’oubliez pas non plus de soigner votre présence en ligne, notamment grâce à un site web professionnel et à un bon référencement local. 

Artisans du bâtiment : oubliez la paperasse et concentrez vous sur vos chantiers
Vous avez aimé cet article ? Vous allez apprécier :